Avant. Et maintenant. Raymond Queneau

Éric Arlix   Écrivain et éditeur né en 1969 à Maisons-Alfort. Vit et travaille à Alfortville.
LIVRES Le Guide du démocrate (avec Jean-Charles Massera) éditions Lignes, 2010. Kill-David, la légende David Carradine, biographie, éditions Philippe Rey, 2010. Programme (Simon Starling), éditions Mac/Val, 2010. Désobéissance, éditions IMHO, 2008. Le Monde Jou, éditions Verticales, 2005. Et Hop, éditions Al Dante, 2003. Mise à jour (mercato / groupetto / free tour), éditions Al Dante, 2002.  LIVRES HORS COMMERCE Une Histoire de proximité, janvier 2013, librairie l’Établi et Conseil Régional Île-de-France. C’est ici, Chantereine, Alfortville, septembre 2012, librairie l’Établi et ville d’Alfortville. LIVRES numériques Ma Jolie maison, avec Roberto Martinez, éditions è®e numérique, 2011. Style Sarkozy, éditions è®e numérique, 2011.  http://www.ericarlix.net http://www.editions-ere.net

Catherine Lenoble explore l’écriture dans un environnement numérique, à l’épreuve du réseau, du temps réel, de l’évaporation de la notion d’auteur. L'ubiquité est le héros de son premier roman petitBain, une méta-narration publiée aux éditions à la criée en 2010 et déployée en ligne sur . petitbain.net Elle développe des collaborations en France et à l'étranger autour de la lecture et de l'écriture numérique (cycle de rencontres), écriture collaborative & espace public (ateliers de création), algorithmes & littérature (groupe de recherche). http://litteraturing.wordpress.com


Alexandra Saemmer enseigne les écritures numériques à l’Université Paris 8. Ses projets de recherche portent sur une approche rhétorique, poétique et esthétique du texte, de l’écriture et de la lecture électroniques. Elle est auteur et éditeur de plusieurs livres et ouvrages sur la littérature et les arts numériques : Matières textuelles sur support numérique (Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2007), E-Formes 2 : Les littératures et arts numériques au risque du jeu (2011, Publications de l’Université de Saint-Étienne, à paraître) ; E-Formes 1 : Ecritures visuelles sur support numérique (2008, co-éditrice, Publications de l’Université de Saint-Étienne). Elle écrit aussi de la poésie et de la fiction « papier » (par exemple "Das Hinterhaus", Neuerdings weiß ich viel mehr, textem, 2010) et de la littérature numérique (hyperfictions.org, mandelbrot.fr).

Philippe Castellin Né à Isle-Sur-Sorgues. Ancien élève de l’E.N.S Ulm, Agrégé de philosophie, docteur en linguistique et sémiologie, capitaine de pêche, plongeur professionnel, Philippe Castellin, qui vit en Corse, est avant tout poète. Concerné  dès le début des années 70 par le développement de la poésie visuelle qu'il s'attache depuis 80 à élargir vers des pratiques multimedia non exclusives des formes linéaires de l'écriture. Membre co-fondateur avec Jean Torregrosa du Groupe AKENATON(1984) qui développe un travail d'édition créative et d'intervention par des installations et des performances intermedia d’un genre nouveau pour lequel Akenaton propose (1986) le terme d’ « install’action ». . Participe régulièrement aux diverses expositions, lectures, mail art et performances liées à l’actualité internationale des poésies contemporaines. Directeur de publication de DOC(K)S depuis 1990. Très impliqué dans l’exploration des nouvelles technologies , CD, CD Rom et web, domaines où il joue un rôle de pionnier en réalisant de nombreux travaux de poésie animée programmée par ordinateur dès les années 85 ,en fondant avec Akenaton (1997) l’un des premiers sites de poésie expérimentale sur le web : DOC(K)S_ON _LINE; puis, en 2003, avec notamment Philippe Bootz, Alexandre Gherbran et PHM Burgaud ou J.P Balpe le groupe Transitoire Observable.